lundi 7 juillet 2008

Le Fils de l'Homme.

..
En Haut  du Mont Crâne.

Celui qui  est


mon Père

abolit

La mort.
La vie c'est pour elle

Que je suis cloué en croix.
Midi
Le péché des hommes

Souillures excrémentielle
Envahit ma chair.


La misère, l’infamie

Je les ai prises
Abba Père

Je n’ai jamais failli

Il est l’heure insupportable

Détourne ton regard

Je te prie
Que le soleil se fasse nuit.
3 jours passent

je reconstruirai la Cité



Où mon corps est roi..."

1 commentaire:

Lucia Mel a dit…

j'avoue que tu me rassures... je croyais que tu étais un peu... intégriste catho... moi aussi, je suis dans une mouvance spiritualiste... "bricolée"... à ma mode... Mère Meera,la Gendronière et Me Taisen Deshimaru, Jean-Yves Leloup... et C.G. Jung... St Gervais (de temps à autre, mais la seule fois où j'ai voulu y communier, je me suis fait engueuler par le moine qui assurait l'office... je n'avais pas dit : "amen" en réponse à "ceci est le corps du Christ"...)

Merci pour ta réponse sincère.

Goodie, ça veut dire "c'est bon" ?