lundi 5 janvier 2009

L'eau du lavoir.




*


Linéaire

Voici, la musique du laisser-faire

Sans obligations de chatter.

Du sous-sous

Sous-sous -sous

……………………………………………………………

Sous-mulet

Âne châtré de la langue.

Permis de gueux.

Rebelles

Gâteux déments

Pensais-tu être toi ?

- Non

l’envers ?

- Honnêtes

Sauvé du zoo

peureux !

- non … plus - non … plus - non … plus !

………………………………………………………

Extrêmement trouillard

Des représailles de la fratrie des pierres Bien-aimées

« Éducation spéciale ».

Diantre !

Je ne sais m’élever qu’avec bassesses

Mais,

J’ai payé et paye encore :

- Étalonné

- Loulou d’or

Aux Adeptes Inconnus

Du Mont Imaginaire

Du déni des Réels

Sans démenties

Sans rente Sans titre
Sans autre adresse que l’Adresse de Fortune.

Je pensais..... le Sens ...

le garder …

fi fi.
Le mausolée de la gloire inversée …………………………………………

Pfff , flout,

envolé!

Si tu savais enfin te taire

Feindre...

Te tapir....

Te moutonner.....

L’âge aidant ...éviter la boucherie féminine

Oublier les Perles de Nacre

Descendues toutes droites

D’un ciel de cendre

La soupe aux choux de Monsieur Soleil

Ses œillades perverses

Des Artisans… retrouver la Grâce

Les ciseaux de Bois-la-Lune.

………………………………………………………………………………

Au fond du vallon

Éméché.

Entendre le soupire des aillons

Au vent

Les piafs

Le charme des oripeaux sur

les sentiers pentus

L’eau du lavoir abandonné.





*

1 commentaire:

Simon Gaetan a dit…

Gauthier,cela ne m'étonne pas trop de toi
comme petit Prince
(ou aviateur),c'est difficile de faire mieux.