vendredi 20 novembre 2009

De l'ire.







Sans-doute fallait-il que tu sois animé d’un fantôme
-Doubler ton corps de colle et de résine
pour qu’il n’aille pas dans l’abyme.
(En vrai,

Une rose a suffi pour qu’il se finalise)
.
Si il y a Grâce pour la faute des hommes
Je n’aimerai te mettre au feu
ou sous la terre

Car ainsi il y a faute
Si on aime en profiter :

À Pâque,
Un cri.Le fer sur ta peau
Trouble, des volcans des iles
sous la neige d’hiver boréal.
Trouble la compagnie
dans la fange d’un être marron.

.
Car ton "nom" est Profit.
Tu en nies la noire profondeur.

La carne ne t’amènera pas au Père.
Des cimes et des alizés
Il te faudra de l’ire répondre.


Et l’homme
Qu’est ce la pire faute ?
Gare:
où a-il mis le désir…


Ô toi, ...le bol,
On te ramène,
Honni de la folie et de son ombrage
Fallait –il se risquer aux bas fonds ?
.



..

Comment ce fait-il que la France qu’on aime
Soit falsifiée?
Pour qui et pourquoi?
Car il n’y a pas polyphonie
Quand on est prolo à Paris.


....



..





Aucun commentaire: