mercredi 29 septembre 2010

élégie d'enfance,


*



Il disait: "
Lire dans le marc
cela n'est pas donné "
Dans mes balades aux barres, sans répit
je passe au rouge.
Le hasard m'accompagne tout le jour
Et la faim aussi
- sans détour
Quand le soir sévère, réclame sa part,
le ciel violet vole à son secours.
Pachydermes ébahis, devant qui rien ne bouge
- des lueurs écarlates
enfin je m'échappe.


*


SG,  postcasté le 18.02.2008

Aucun commentaire: