mercredi 9 mars 2011

Un vrai job.( suite)



*

 




***
Je profite de ce laps de temps pour préparer mon cours.
Non, je n'improviserai pas...c'est quand même mieux.
C'est déjà l'heure d'y aller et j'ai repoussé le moment d'écrire. 
Il y a seulement quelques semaines, comme j'aurais aimé ces heures volées pour trouver l'inspiration.
.......................................
Mon Nième carnet de croquis en poche
 - Direction : la ville sous-terraine.
Arrivé en avance,
alors,
 à rebrousse poil,
je m'installe.
la plume glisse à une vitesse honorable,
les phonèmes semblent bons,
allez !
voila !
c'est fait.
.................
Retour au bercaille.
Déjeuner.
Ménage.
Atelier.
.....................................................
Immense fatigue jusqu'au soir.


  ***

Mardi 08 mars, 05 h 27.
 
J'ouvre le carnet rouge.
décrypte l'écriture automatique.
Une ville,
Une histoire , celle d'un continent immergé au sud de l'Inde...
Non!
je m'égare
je barre tout.
Une  autre ville: Kandahar?
J'extrapole,
trop ?
Le souvenir des billets ratés , sans suite ...
me suis-je trompé?  ou ne suis-je plus fou?
Je devais encore l'être avant... mais encore plus que je ne croyais.
Plus de certitudes, plus de foi. 
Mais si rien ne s'éclaire plus sous mes yeux....
j'ai aussi l'expérience, le métier pour ce genre de truc.
un vrai job.
L'evidence, la surprise, l'illumination doivent être de la partie...
Je referme.
C'est la premiere fois que je  renonce.
Pourquoi?
On verra bien.







***

1 commentaire:

lucia mel a dit…

intéressante la lumière, dans l'ombre.