mardi 12 avril 2011

Le Maître du Hasard.



*


 

*

Ce sont les Temps anciens qui reviennent 
et les gens aussi, sans être autant les mêmes.
.
C'est la langue,  feu dans la Ville ancienne
qui signe au fer rouge
les syllabbes ressurgies d'une Reine

 C'est comme un grand livre ouvert:
les lieux-dits, les remparts et les caves sous-terraines
le Maître du Hasard tapi dans le versant des cîmes.

 

*
..........................................................................

Qualana tamissouéri fagolonémanko
........................................................................................................


 
     

 
s’en allant, les faons moqués sourient aux amis âgés.

 



*



Sculptures glaise et pierre
Gaetan Simon.




Aucun commentaire: