mercredi 13 avril 2011

Rose.

.


*





*

J'étais à la terrasse d'un café dans une ville nouvelle entre béton et bitume.
La clarté du soleil se réfléchissait sur la façade .
Tandis qu'un vent frais se levait, pendant une seconde je m'assoupi et fermais les yeux .
La façade se dématerialisa comme autant de fleurs de cerisier , flocons roses qui dansent.


*




l'ange me dit : "Simon, Simon."
- Oui je suis là .
et mes joues se teintèrent également de rose.



***
.

Aucun commentaire: