jeudi 14 avril 2011

Soleil rose et noir.



*

 

Les passants dans la ville ne semblaient pas percevoir l'étrange scène qui se déroulait sous nos yeux.
Ils vaquaient à leurs occupations ou continuaient leurs chemins.







Étais-je donc seul à voir ce soleil rose et noir
opérer dans la fraîcheur d'un matin d'été.


*




Michel regardant ailleurs
 vers les nuages roses qui volaient dans mon âme
 chuchota les mots que j’inscris ici même:


 




 

Je vous en réserve la traduction.


***

.

Aucun commentaire: