mercredi 22 février 2012

Un peu de charbon




*


C'est un lieu, quelque part , nous allons au fond du corridor, il y a des livres partout qui nous encerclent.





 





 
Vous voulez un billet pour quelle destination?

 Berlin

- Non

- Le Mali, Singapour?




Alors...

je parafe le parchemin

- Voici,  

lui dis-je, tendant le billet.


"' La Compagnie  des Wagons-lits vous souhaite un agréable ..."

Mais

à peine avais-je prononcé ces mots


que 


Sglourp!!


 c'est  moi qui m'envole dans les cieux

 



 En voyage

immobile

 l'eau coule

tranquille

 
 sur le papier

 
"Je n'ai pas visé à la ressemblance"'







Je ne retiens pas l'eau.

 
Il faut que tu t'imagines: elle ne coule pas du pinceau

mais directement des doigts,

... de la paume

 
On ne retient pas l'eau.

Laisse







Et vous...  jolie Madame

Quel livre êtes-vous ?

 
Vous allez sur la route

accompagnée de noms charmants?










Non, non

Vous vous trompez....

 Monsieur

dit-elle sans violence

 
Nous ne sommes pas des livres

 
juste  des pigments

et un peu de charbon

 ardent.



 
*

11 commentaires:

lucia mel a dit…

comment ça, zéro commentaire ? mais c'est scandaleux ! ;)) vraiment, les aquarelles sont sublimes, les textes très inspirants et le charbon très aérien ;)) Merci, Simon, pour ces magnifiques portraits, dont un lecteur sur Facebook me disait tout à l'heure qu'ils nous rendaient plus sublimes encore, si tant est que cela fût possible :))

Simon Gaetan a dit…

rien des tonnants, ici commentaire
devient comment taire :)

Carole Nipette a dit…

Merci pour ces jolis portraits et ce joli voyage !

polluxe a dit…

En effet c'est très bien ! Du coup je regrette...

princesse101 a dit…

J'adore ! le texte autant que les portraits ! Merci beaucoup ! Peut être que la prochaine fois , j'oserai ;)

Simon Gaetan a dit…

Attendez, attendez! je n'ai jamais eu autant de commentaires sur un billet depuis 2009, bon ! demain réponses personalisées, car ce soir... bibi couché avec les poules

Simon Gaetan a dit…

ma réponse pourrait être un ou des portraits la prochaine fois...

Barbara a dit…

Portraits d'une émouvante sensibilité cherchant l'âme profonde des modèles ... Gaëtan, Tes aquarelles m'évoquent celles de Victor Hugo par leur intensité d'évocation ... Mille mercis !

Anonyme a dit…

Je regarde vos portraits se délaver depuis un pays lointain où la pluie est si douce....

Simon Gaetan a dit…

Merci Barbara mais ne flattons pas
les zygotos hyper trop fieres

Simon Gaetan a dit…

Merci, Anonyme... vraiment anonyme?