mercredi 20 mars 2013

Modele vivant et nature morte.







 Le tableau photographié avec la fleur en premier plan
 
Le ciel Iris
HST, format 60 P
mars 2013



J'étais rentré par cette porte et je ne pouvais revenir en arriere.
Il fallait poursuivre dans ce chemin
 pas de danger particulier à le suivre
mais la vision était différente et m'engageais dorénavant  dans le moindre détail.
ce n'était pas un piège,
 une planche de salut bien au contraire.
..........................................
La vie en était chamboulée,
d'abord imperceptiblement
 puis dans son cœur.

Pas de remords
 le constat:
- Rien n'était plus comme avant
- Rien ne serait jamais plus comme avant 





 détail du tableau avec la fleur en premier plan



D'ailleurs,
 il n'y avait plus d'avant ni d’après
 mais un présent qui dure.

 Je n'étais sûr de rien
il me fallait toujours adhérer,
faire le pas en avant
...............................
le saut dans le vide?

 


***


Aucun commentaire: